Les clés de réussite d’une stratégie digitale

Les clés de réussite d’une stratégie digitale

Toute entreprise qui souhaite être présente sur le web doit mettre en place une stratégie digitale bien pensée et pertinente. C’est grâce à cette stratégie qu’elle va déterminer ce qu’il faut faire pour atteindre son objectif.

L’entreprise doit déterminer tous les éléments qui peuvent influencer sa présence sur Internet ainsi que les objectifs qu’elle a et les moyens dont elle dispose pour les réaliser. Elle peut ainsi mettre en place une ligne de conduite ou un plan d’action à suivre et donc créer efficacement sa stratégie digitale.

 

Qu’est-ce qu’une stratégie digitale ?

La stratégie digitale, de façon générale, est un plan d’action créé à partir de nombreuses données comme les moyens de l’entreprise, ses objectifs, ses points forts et ses points faibles. Son but est de définir la ligne de conduite à suivre pour assurer sa présence sur le web et atteindre les objectifs convoités par cette présence.

Il est connu que pour développer la présence d’une entreprise sur Internet, il faudra améliorer différents éléments comme la visibilité, le trafic, l’e-réputation, les réseaux sociaux professionnels, l’ergonomie du site… La mise en place d’une stratégie digitale permet non seulement de déterminer ces éléments, mais d’assurer leur cohérence et leur complémentarité pour une efficacité maximale.

La stratégie digitale vous permet de couvrir tous vos besoins en déployant les actions nécessaires puis de suivre le développement des résultats grâce aux indicateurs de performance comme le ROI (Retour Sur Investissement) et KPI (indicateur clé de performance).

 

Comment mettre en place une stratégie digitale ?

Afin de mettre en place une stratégie digitale efficace, il est important de répondre à quelques questions. Les experts du marketing ont, en effet, établi une méthode (outil) utilisée pour la réalisation d’un plan d’action, quel que soit le domaine.

Il s’agit du Q.Q.O.Q.C.C.P, une sorte de questionnaire qui consiste à répondre à 7 questions (chaque lettre représente une question) : Qui, Quoi, Où, Quand, Comment, Combien et Pourquoi. Pour être plus précis, chaque question implique plusieurs sous-questions auxquelles il faudrait répondre :

  • Qui: de qui, avec qui, pour qui, etc.
  • Quoi: quoi, avec quoi, en relation avec quoi, etc.
  • : où, par où, vers où, etc.
  • Quand: depuis quand, jusqu’à quand, etc.
  • Comment: de quelle manière, dans quelles conditions, etc.
  • Combien: dans quelle mesure, dans combien de temps, etc.
  • Pourquoi: pour quelles raisons, pour quel objectif, etc.

Ce sont les questions à se poser en général. En ce qui concerne la stratégie digitale, les questions peuvent être :

  • Qui: qui est l’entreprise ? Qui sont ses partenaires ? Qui sont ses clients ?
  • Quoi: Quels sont les services ou produits proposés ?
  • : Quelle est la zone de mon activité ? Jusqu’à où voudrais-je l’étendre ?
  • Quand: Quand est-ce que les produits seront disponibles ?
  • Comment: Quels sont les moyens dont je dispose ? Quels sont mes engagements ?
  • Combien: Combien de temps ai-je pour réussir ? Quel sera mon budget ?
  • Pourquoi: Pourquoi dois-je être présent sur Internet ? Quels sont mes objectifs sur le web ?

Répondre à toutes les questions relatives est donc la première étape. Il faudra ensuite développer chaque point pour pouvoir en déduire les actions nécessaires et mettre en place le plan d’action ou la stratégie digitale.

 

Qu’en est-il de vos anciens plans de communication ?

La continuité est importante dans le domaine du marketing, et c’est donc le cas lors de la réalisation d’une stratégie digitale. Il est nécessaire de revenir sur les actions précédentes effectuées et d’effectuer un recensement de vos anciens plans de communication.

Vous pouvez ainsi définir ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas fonctionné, et réfléchir sur vos anciennes et prochaines orientations. Vous allez ainsi découvrir que certaines actions sont inutiles, que d’autres ont peut-être eu un résultat négatif et que d’autres peuvent être reprises et approfondies dans le cadre de votre prochaine stratégie de présence !

  • Le site internet : l’élément clé à revoir

Et parmi les éléments les plus importants à revoir, on trouve le site internet. Si vous disposez déjà d’un site internet, il est important de vérifier s’il est encore à jour et s’il répond toujours à vos besoins et aux attentes des visiteurs.

En effet, la présence sur Internet et donc la création d’un site web (d’une entreprise) a pour objectif de présenter des produits et services ou du moins des informations. Il faudra ensuite améliorer le référencement du site et augmenter sa visibilité et son trafic pour que les internautes le visitent et découvrent ce que vous avez à offrir.

Or si le site internet n’est pas à jour, s’il manque d’ergonomie, de contenu de qualité ou si le design n’est pas soigné, les visiteurs s’enfuiront même avant d’avoir vu votre offre. C’est ce qui fait que le site internet soit un élément clé à revoir avant de mettre en place votre stratégie digitale.

Ceci nous mène à évoquer un terme utilisé dans le marketing web et en particulier en ce qui concerne la stratégie digitale. Il s’agit du socle qui représente la base de votre stratégie, autrement dit la plateforme ou le canal à travers lequel vous allez communiquer (principalement) avec les internautes et sur lequel vous souhaitez développer votre présence digitale.

 

Quel est le socle d’une stratégie digitale ?

Comme on a dit, le socle est le canal sur lequel vous voulez améliorer votre présence et votre visibilité. Il peut s’agir d’un site internet, d’un blog, d’un réseau social… Mais en général, et en particulier pour les entreprises, le socle principal est le site internet.

  • Bien créer ou revoir votre site internet

Pour toute entreprise qui souhaite exploiter les potentiels du web, le site internet est une vitrine sur laquelle elle présente ses services et produits. C’est donc la plateforme vers laquelle elle souhaite diriger les internautes et pour laquelle elle souhaite avoir une meilleure visibilité et un meilleur trafic.

Il est aussi recommandé de lier un blog professionnel à votre site web pour y présenter informations et articles qui reflètent votre expertise dans votre domaine.

Il faudra donc prendre soin des deux, le site et la partie blog. Et la première étape est d’établir un cahier des charges qui prend en compte tous les éléments qui doivent être intégrés et qui influencent votre site/blog. Parmi ces éléments, on trouve :

La responsive design, l’ergonomie, la charte graphique, la ligne éditoriale, les sections, catégories et sous-catégories, la présentation de l’entreprise (identité), l’offre des produits ou services, les call-to-action, les liens vers les réseaux sociaux, etc.

Une attention particulière doit être portée à la page (ou section) d’accueil puisque celle-ci doit répondre à la première question que se pose le visiteur : de quoi s’agit-il ? Qui êtes-vous ?

Nous avons cité en haut l’ergonomie et nous revenons sur le point. L’ergonomie ainsi que la fluidité de chargement sont en effet des critères cruciaux à respecter lors de la création d’un site et à revoir régulièrement. Plusieurs outils peuvent être intégrés pour les améliorer comme le flat design, Google AMP et la responsive design.

On rappelle qu’il faut également assurer l’ergonomie et la fluidité de chargement de votre site mobile, puisque les supports mobiles sont de plus en plus utilisés pour la recherche sur Internet.

  • Créer un contenu de qualité et le mettre à jour

Comme l’a dit Bill Gates, le contenu est Roi. Toute entreprise qui souhaite assurer sa présence sur Internet, améliorer sa visibilité et augmenter son trafic doit présenter un contenu de qualité qui répond aux besoins et aux attentes des visiteurs. Car, quelles que soient les techniques que vous utilisez pour attirer vos visiteurs, c’est le contenu qui les fera rester ou partir en fin de compte.

En général, les internautes arrivent sur un site internet suite à une requête lancée sur Google ou un autre moteur de recherche. Il y a aussi possibilité que l’internaute connaisse déjà l’entreprise ou la personne en question et tape son nom dans la barre de recherche, ce qui est plus rare.

Nous allons donc supposer que l’internaute arrive sur votre site depuis les résultats de recherche de sa requête sur Google. Pour qu’il reste, il faudra que ce que vous proposez réponde à ses besoins et à ses attentes. En plus de lui présenter l’information (produit ou service) qu’il recherche, l’accès à cette information doit être facile et intuitif.

La qualité et la pertinence du contenu ne sont pas des critères faciles à atteindre, il est donc nécessaire d’accorder à cet objectif sa propre stratégie qui est la stratégie de contenu et qui fera partie d’une stratégie digitale plus large.

 

Comment impliquer les réseaux sociaux dans votre stratégie digitale ?

Avant de définir la manière d’utiliser les réseaux sociaux dans votre stratégie, il faudra déterminer sur lesquels vous devrez être présent. C’est-à-dire les réseaux sociaux qui vous permettront de vous faire connaître, qui cibleront le mieux votre public et qui vous permettront d’atteindre vos objectifs.

Pour les sociétés et entreprises, Facebook, Linkedin et Twitter restent les réseaux sociaux les plus utilisés. Mais une autre plateforme peut-être aussi efficace selon votre domaine d’activité, comme c’est le cas d’Instagram dans le monde de la mode.

  • Facebook

Facebook compte un très grand nombre d’utilisateurs (plus de 2 milliards) et constitue une excellente plateforme pour se faire connaître. Il serait plus intéressant d’y investir véritablement puisque Facebook propose des moyens payants pour améliorer la visibilité.

  • Twitter

Comme Facebook, Twitter est un bon outil pour vous faire connaître et partager vos informations avec une communauté intéressée et susceptible de rendre votre contenu viral. Engager sa communauté est un objectif de toute entreprise active sur les réseaux sociaux.

  • LinkedIn

Si Facebook et Twitter vous permettent de créer et engager votre propre communauté, LinkedIn est le support idéal pour se faire connaître dans le monde professionnel. Notamment pour créer des liens, obtenir des partenaires et cibler le B2B.

Sachez aussi qu’il est plus judicieux de se focaliser sur uniquement deux ou trois réseaux sociaux, ceux que vous avez choisis comme canaux principaux pour développer votre présence digitale. Établissez ensuite une charte graphique sur les réseaux sociaux sélectionnés en suivant un plan d’action bien défini et en s’assurant de la cohérence de votre charte.

Quand vous arriverez à optimiser votre présence sur les principaux canaux (ce qui nécessitera certainement du temps et de l’effort), vous pouvez introduire d’autres réseaux sociaux selon vos besoins en communication et l’évolution de votre stratégie digitale.

 

Quel est le rôle du community manager dans votre stratégie digitale ?

La création d’une stratégie digitale puis son déploiement et son suivi nécessitent de nombreuses compétences, mais aussi beaucoup de temps et une bonne régularité. Et même si vous possédez assez de connaissances pour établir la stratégie vous-même, il serait plus judicieux de confier le déploiement de votre stratégie sur les réseaux sociaux à un Community Manager. Expert du domaine, il saura vous conseiller et mettre en œuvre les actions nécessaires pour appuyer votre présence.

Il s’occupera également du suivi de votre stratégie digitale, donc des indicateurs de performance. Atteindre vos objectifs nécessitera un travail de longue haleine, et le community manager est votre allié pour ne pas vous fatiguer ou vous perdre en pleine route !

Comme votre community manager vous le suggérera, il serait nécessaire de réaliser des points mensuels pour connaître les résultats de votre stratégie digitale, mesurer l’avancement et ajouter les actions et éléments nécessaires. Car même en préparant rigoureusement votre stratégie, il se peut que vous négligiez quelques points pour une raison ou une autre.

Nombreux sont ceux qui considèrent le recours à un community manager un plus et sous-estiment son rôle dans le développement de la présence digitale. Ce qui n’est pas le cas, l’intervention d’un community manager doit être perçue comme un investissement de valeur, utile pour la réussite de votre projet.

Vous pouvez d’ailleurs utiliser les indicateurs de performance pour mesurer l’efficacité de votre investissement, notamment le ROI (retour sur investissement) qui vous permettra dans ce cas de connaître le nombre d’abonnés Twitter qualifiés, le taux d’engagement des membres, le nombre d’abonnés à la newsletter, etc.

 

La gestion de votre projet, qui est l’optimisation de votre présence grâce à une stratégie digitale pertinente, doit être confiée à un responsable digital ou en partie à un community manager.

Vous pouvez aussi vous en occuper vous-même si vous pouvez lui consacrer le temps nécessaire. Cependant, il faut savoir que plusieurs mois et un travail sérieux et régulier sera nécessaire pour obtenir les premiers résultats d’une stratégie digitale. S’en occuper soi-même n’est certainement pas la meilleure idée.